Nous achevons notre semaine du goût avec un gâteau tout chocolaté « made in Angers » et estampillé d’une fleur de Lys royal pour le traditionnel repas du dimanche, en famille.

Lancé au printemps dernier par la Maison Becam, le Choc’o roi a d’ores et déjà trouvé sa place dans le patrimoine gustatif angevin et en a ravi plus d’un. 

Il paraît que certains n’aiment pas le chocolat tandis que d’autres sont réticents dès que le mot crème est prononcé, craignant d’être écœurés. Que nenni cependant ! Inspiré d’une recette basque à l’origine fourrée à la cerise ou à la crème pâtissière, le Choc’o roi est avant toute chose savoureux.

Est-il crémeux ? Est-il croustillant ? Les deux ! vous dira-t-on, non sans fierté et avec raison. Pâte sablée tout chocolat, crème pâtissière tout aussi chocolatée et fleur de lys pour les plus royaux des convives : voilà ce que l’on vous proposera parmi les douceurs à prendre à l’heure du thé à Maison Bossoreil.

Peut-être vous faudra-t-il batailler, comme les rois à leur époque, pour obtenir ce que vous souhaitez et nulle miette aux autres combattants gourmands laisser. Mais vos hôtes ne vous laisseront pas sans ressources pour vous délecter et, si d’aventure, le Choc’o roi venait à manquer, vous pourriez aussi en commander directement sur la vaste toile auprès de la Maison Becam.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *