Errer un jour au bout du monde, se croire en simple promenade et se découvrir finalement en explorateur d’un bâtiment qui vous contemple du haut de ses 8 siècles, voilà ce qui vous attend lors de votre visite au Château d’Angers.

De ses 17 tours, en plus de la vue spectaculaire sur la Maine d’un côté et sur la Cathédrale Saint-Maurice de l’autre pour ne nommer qu’elle, on retiendra que la plus haute, celle du Moulin, s’érige à 40 mètres de haut et doit son nom au Moulin à vent qui y prenait place quelques siècles plus tôt.

Baissant ensuite le regard vers la cour intérieure du Château, on admirera les jardins verdoyants, aux haies taillées avec soin puis, vers les fossés, ce sont les compositions colorées et non moins végétales qui retiendront notre attention.

Enfin, nos pas nous mèneront dans la Galerie de l’Apocalypse pour admirer l’impressionnant ouvrage, long de 106 mètres et de 5 mètres de hauteur, qu’est encore aujourd’hui la Tenture de l’Apocalypse qui faillit pourtant disparaître, éparpillée dans des fermes et autres granges, servant notamment de vulgaire bâche ou couverture pour les animaux.

Nous n’en dirons pas plus afin que vous puissiez découvrir le reste lors de votre séjour angevin à Maison Bossoreil et vous laisse avec quelques clichés réalisés cet été.

Pour connaître les tarifs et horaires d’ouverture du château, rendez-vous sur le site des Monuments Nationaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *